Le dit de l’image #318

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot.
Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.

Série The Mouth of Krishna, Tokyo, 2013,Albarran Cabrera, Carbon, Platinum:Palladium print and tea.

The Mouth of Krishna, TOKYO, 2013. #129, Albarrán Cabrera, Carbon, Platinum/Palladium print and tea.

 

« Cette année s’achève
la nuit va s’éclairant
la lune de l’aube
sur ma manche se reflète
et tout n’est que vanité. »

 

Le journal de Sarashina,  Éd. Verdier, page 63

 

 

 

 



Albarrán Cabrera sont les photographes Anna P. Cabrera (née en 1969 à Séville) et Angel Albarrán (né en  1969 à Barcelone) qui travaillent en duo et sont basés à Barcelone.

 
le_journal_de_sarashina
 
 

Le journal de Sarashina, traduit du Japonais par René Sieffert
Elle y conte sa vie au jour le jour de l’âge de 13 ans à 52 ans. Ces mémoires se présentent sous la forme d’une compilation d’anecdotes, de rêves, de récits de voyages, où les intrigues et les  romances à la cour de Heian restent un thème privilégié.

Sarashina, née en 1008, était issue d’une génération de lettrés – lettres dont les femmes japonaises n’étaient pas exclues.

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s