Le dit de l’image #241

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. « Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu’il faut que je m’occupe des affaires de mon père ? » Luc 2, 41-52       On peut voir cette œuvre jusqu’au 1er juillet […]

Read More…

Le dit de l’image #240

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   Elle avait des bagues à chaque doigt, Des tas de bracelets autour des poignets, Et puis elle chantait avec une voix Qui, sitôt, m’enjôla. Elle avait des yeux, des […]

Read More…

Le dit de l’image #239

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Quel chagrin pèse donc sur ta tête abattue? À quel puits de douleur tes yeux puisent-ils l’eau? » Théophile Gautier (1811-1872),  Poésies.    

Read More…

Le dit de l’image #238

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Curieuse activité solitaire que celle d’écrire. Vous passez par des moments de découragement quand vous rédigez les premières pages d’un roman. Vous avez, chaque jour, l’impression de faire […]

Read More…

Le dit de l’image #237

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Seule la rose est assez fragile pour exprimer l’éternité, un certain rose qui est moins une couleur qu’une respiration » Paul Claudel (1868-1955),  Poésies diverses, « Cent phrases pour éventails […]

Read More…

Le dit de l’image #236

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « […] l’espace n’est pas pour l’homme un vis à vis. Il n’est ni un objet extérieur ni une expérience intérieure. Il n’y a pas les hommes et en plus […]

Read More…

Le dit de l’image #235

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Or la beauté, c’est tout. Platon l’a dit lui-même : La beauté, sur la terre, est la chose suprême. C’est pour nous la montrer qu’est faite la clarté. Rien […]

Read More…

Le dit de l’image #234

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. « Il est saisissant de noter que des femmes ouvrières du Sud-Ouest de la Chine dépassaient leur savoir faire historique du patchwork pour obtenir, du fait de leurs compositions audacieuses, les […]

Read More…

Le dit de l’image #233

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « – Tu chantais l’amour, le cherches-tu ? – Évidemment la Rose, comme tout le monde… – Alors continue ton chemin, c’est une question de confiance. »*       […]

Read More…

Le dit de l’image #232

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Sous la pluie d’été Raccourcissent Les pattes du héron. » Matsuo Bashõ ( 1644-1695 )         Voir l’exposition Willy Ronis au Pavillon Carré Baudoin jusqu’au 29 septembre

Read More…

Le dit de l’image #231

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Elle frissonne, comme ça, sans raison. Si on insistait pour qu’elle donne un motif, elle dirait l’incertitude. » Chantal Thomas (née en 1945), Souvenirs de la marée basse, p.47 […]

Read More…

Le dit de l’image #230

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.     « Si le peintre ne laissait rien de lui-même, et qu’on fût obligé de le juger, comme l’acteur, sur la foi des gens de son temps, combien les réputations seraient différentes de […]

Read More…

Le dit de l’image #229

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Tout cela entrait en nous si avant que j’entends encore jusqu’à l’intonation de nos paroles. Pourtant, je ne compris toute leur gravité que plus tard. » André Gide (1869-1951),  La […]

Read More…

Le dit de l’image #228

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Si les adultes correspondaient aux enfants qu’ils ont été, ce seraient des adultes assez intéressants. »                           […]

Read More…

Le dit de l’image #227

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.     « Quitter un livre ouvert pour disposer des fleurs fraîches dans un très joli vase en porcelaine qui voisine avec un bleu et blanc chinois adossé à un […]

Read More…

Le dit de l’image #226

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « La division du continu ne doit pas être considérée comme celle du sable en grains, mais comme celle d’une feuille de papier ou d’une tunique en plis, de […]

Read More…

Le dit de l’image #225

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Quelle est la couleur du vent ? » kōan Zen *       Plus sur le Collectif In Visu au Vannes Photos Festival, ici *  Le kōan (japonais ; chinois : gōng’àn 公案) […]

Read More…

Le dit de l’image #224

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.     « There will be setbacks and failures along the way but that should not hinder your dream. » MBL, le soir, 2018  

Read More…

Le dit de l’image #223

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. « Oh, quelle ivresse ! l’odeur de l’eau salée, la brûlure du soleil ! La lumière du jour, la lumière qui pénétrait partout, jour après jour d’été, la lumière du jour, […]

Read More…

Le dit de l’image #222

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Est-ce que l’on ne serait complètement soi-même que seul ? » MBL, le soir, 2018    

Read More…

Le dit de l’image #221

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. « Donne-moi tes mains pour l’inquiétude Donne-moi tes mains dont j’ai tant rêvé Dont j’ai tant rêvé dans ma solitude Donne-moi tes mains que je sois sauvé Lorsque je les […]

Read More…

Le dit de l’image #220

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. « Quand le désir d’ailleurs saisit le cœur, comme un appel confus, une cavité inexplorée, là au centre du corps en virgule, une faim de mystère noyé dans le brouillard […]

Read More…

Le dit de l’image #219

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. « Mais, çà et là, au revers des talus, dans les champs, tout à coup un coquelicot né de la chaleur de l’été, hôte de ses herbes touffues et de […]

Read More…

Le dit de l’image #218

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   Anacréontique, adj. Qui pour le fond, la forme ou le goût s’apparente aux odes d’Anacréon (poète grec de la seconde moitié du VIe siècle av. J.-C. ) − LITT. Qui chante avec […]

Read More…

Le dit de l’image #217

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. « Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse ; Ainsi qu’une beauté, sur de nombreux coussins, Qui d’une main distraite et légère caresse Avant de s’endormir le contour […]

Read More…

Le dit de l’image #216

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « (…) Je peux vraiment  me mouvoir dans la deuxième ou la troisième région à l’intérieur de la sphère ou ici rencontrer la lumineuse couleur de l’équateur. Ainsi je […]

Read More…

Le dit de l’image #215

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. Ascension, subst. fém. Action de monter, de s’élever. I.− [En parlant de choses] Force, mouvement d’ascension − AÉRON. [En parlant d’un aérostat, d’un ballon, d’un avion, etc.] Action de s’élever dans les airs. Ascension libre, mécanique […]

Read More…

Le dit de l’image #214

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   D’elle, l’esquisse d’un geste. D’aile surgit la pensée. À la lisière de la main qui s’incline, l’ombre mord la lumière. Je pense à la nouvelle de Kawabata où la […]

Read More…

Le dit de l’image #213

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. « Oh ! Quand donc aurez-vous fini, petits oiseaux, De jaser au milieu des branches et des eaux, Que nous nous expliquions et que je vous querelle ? Rouge-gorge, verdier, […]

Read More…

Le dit de l’image #212

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « (…) musées et bibliothèques sont des hétérotopies dans lesquelles le temps ne cesse de s’amonceler et de se jucher au sommet de lui-même (…). » Michel Foucault (1926-1984), Des […]

Read More…

Le dit de l’image #211

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Elle fit des efforts terribles, se raidit, avala ses sanglots comme les enfants ; mais les pleurs montaient, luisaient au bord de ses paupières, et bientôt deux grosses larmes, […]

Read More…

Le dit de l’image #210

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Un petit coup au carreau, comme si quelque chose l’avait heurté, suivi d’une ample chute légère comme de grains de sable qu’on eût laissé tomber d’une fenêtre au-dessus, puis […]

Read More…

Le dit de l’image #209

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. « Que le soleil est beau quand tout frais il se lève, Comme une explosion nous lançant son bonjour ! – Bienheureux celui-là qui peut avec amour Saluer son coucher […]

Read More…

Le dit de l’image #208

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. « Du cœur de la pivoine L’abeille sort, Avec quel regret ! » Matsuo Bashõ  ( 1644-1695 )  

Read More…

Le dit de l’image #207

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.     « Ah ! Fallait-il en croire une amante insensée ? Ne devrais-tu pas lire au fond de ma pensée ? » Jean Racine (1639-1699),  Andromaque

Read More…

Le dit de l’image #206

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. Quand on n’a que l’amour À s’offrir en partage Au jour du grand voyage Qu’est notre grand amour Quand on n’a que l’amour Mon amour toi et moi Pour qu’éclatent […]

Read More…

Le dit de l’image #205

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Un être séparé, fixé dans son identité, le Même, le Moi, contient cependant en soi ce qu’il ne peut ni contenir, ni recevoir par la seule vertu de son […]

Read More…

Le dit de l’image #204

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.     Du rouge, du jaune, du bleu, du vert, les couleurs de Nice, la belle. MBL, Voyage à Nice, 2018

Read More…

Le dit de l’image #203

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   Donner du temps au temps, le parfum des pivoines un matin de printemps. MBL, Consonance, 2018  

Read More…

Le dit de l’image #202

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Ce qui nous paraît digne d’être aimé est toujours ce qui nous renverse c’est l’inespéré, c’est l’inespérable. Comme si, paradoxalement, notre essence tenait à la nostalgie d’atteindre ce […]

Read More…

Le dit de l’image #201

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « L’une et l’autre, l’une avec l’autre, s’asseoir au seuil de l’instant. De l’une à l’autre, l’une sans l’autre, l’amour ne va pas sans dire. » MBL, le soir, 2018.  

Read More…

Le dit de l’image #200

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Lorsqu’on les lit avec attention, les images parlent. Au-delà d’une étrange salle vide où les ombres s’étirent, des silhouettes -élégantes, des chapeaux, pas de manteaux-  peu nombreuses, se […]

Read More…

Le dit de l’image #199

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas. « Par-delà l’échange lui-même et sa qualité la plus propre, qui est de tendre ensemble deux visions, deux regards, deux modes d’être, ce qui vient à se dire c’est donc que […]

Read More…

Le dit de l’image #198

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   Ardent, farouche, féroce, fier, furieux, fougueux, impétueux, indocile, indompté, infatigable, mugissant, nerveux, robuste, ruminant, superbe, vigoureux. Des bucranes anatoliens du néolithique, au Dieu égyptien Apis, du Minotaure à l’enlèvement […]

Read More…

Le dit de l’image #197

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « (…) Les images ne doivent pas se substituer aux choses, mais montrer comment elles s’ouvrent, et comment nous entrons dedans. Leur tâche est délicate. » Philippe Jaccottet, Paysages avec figures […]

Read More…

Le dit de l’image #196

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.     « Ces grands fleuves représentent, suivant les conditions diverses de leur régime, de leur pente, de la composition de leurs eaux, de l’origine de leurs troubles, autant de types […]

Read More…

Le dit de l’image #195

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.     « Ce fut tout, mon bien-aimé. Mais depuis cette seconde, depuis que j’eus senti sur moi ce regard doux et tendre, je fus toute entière à toi. » Stefan […]

Read More…

Le dit de l’image #194

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   L’amitié d’enfance, comme La rose d’Angelus Silesius, est sans pourquoi ; elle fleurit parce qu’elle fleurit, N’a souci d’elle-même, ne cherche pas si on la voit. MBL, Le soir, 2018. […]

Read More…

Le dit de l’image #193

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Danser, danser sa vie en dépit des brisures. » MBL, Ppp, 2018.   La Mare aux Fées à la galerie EKO SATO     Plus sur Laurent Debraux, là

Read More…

Le dit de l’image #192

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible, une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.   « Peut-être y a-t-il un très grand trouble dans ce rite et la grâce qu’il porte en lui, les yeux baissés vers plus grand que soi qui se fait […]

Read More…