Et ta sœur ?#25

Une déambulation iconographique autour des sœurs qui vont par deux dans l’histoire de l’art…pour explorer ce lien si puissant, gracile et léger. Indispensable. Dans l’escalier des souvenirs,nous étions-nous rêvées japonaises ?Par la fenêtre de l’à-venir,nous verrons-nous enfin à notre aise ? Barbara, le soir, novembre 2020 Il faut aller regarder le travail délicat de la […]

Read More…

Le dit de l’image #449

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou crééequi appelle des mots, ou l’inverse… Confined…, so what ?Ce n’est pas une raison pour oublier l’élégance, pour ne pas harmoniser ses couleurs, pour renoncer à se tenir droite… Mais c’est une occasion de prendre le temps de découvrir ou redécouvrir le fascinant travail […]

Read More…

Le dit de l’image #448

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou crééequi appelle des mots, ou l’inverse… « Toutes les beautés contiennent, comme tous les phénomènes possibles, quelque chose d’éternel et quelque chose de transitoire, − d’absolu et de particulier. La beauté absolue et éternelle n’existe pas, ou plutôt elle n’est qu’une abstraction écrémée à la surface générale des beautés diverses. L’élément particulier de chaque beauté vient des passions, et comme […]

Read More…

Correspondances#5

Correspondances, hommage au divin poème de Baudelaire, et désir de partager cette joie très particulière, enfantine et profonde de l’instant où se dresse l’analogie, où surgit la symétrie. Le reflet d’une image que je découvre dans une autre dont je me souviens. Sarah et l’Ange, même figures sur un fond d’or, mêmes ovales du visage, […]

Read More…

Le dit de l’image #447

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou crééequi appelle des mots, ou l’inverse… « Réminiscence d’une jeune-femme. Il y a longtemps. Très belle. Elle portait ce prénom, Malika. Je ne sais recomposer le souvenir de ce visage. Mirage.Seuls demeurent, dans l’erre de ces années, une blondeur vénitienne, un port de reine et […]

Read More…

Le dit de l’image #446

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou crééequi appelle des mots, ou l’inverse… « Car je veux écrire le plus jubilatoire des poèmes !Un poème tout en musique – tout en virilité, tout en féminité, tout en puérilité !Plénitude d’usages communs – foultitude d’arbres et de graines.(…)Ce délice aussi de flâner par […]

Read More…

Et ta sœur ?#24

Une déambulation iconographique autour des sœurs qui vont par deux dans l’histoire de l’art…pour explorer ce lien si puissant, gracile et léger. Indispensable. Elles dévoraient là, dans une jubilation inconsciente, une petite part de leur éternité. Barbara, le soir, novembre 2020

Read More…

Le dit de l’image #445

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou crééequi appelle des mots, ou l’inverse… Une chose a mille formes ; et la chose vivante passe d’une forme à l’autre sous le regard. La chose humaine surtout, qui change par le regard même. Alain (1868-1951), Système des Beaux-arts, 1920. BAM-85-D-90* /Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) / […]

Read More…

Le dit de l’image #444

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou crééequi appelle des mots, ou l’inverse… De quel arbre en fleur ?Je ne sais pas.Mais quel parfum ! Bashō, poète japonais (1644 -1694)

Read More…

Le dit de l’image #443

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou crééequi appelle des mots, ou l’inverse… Larme, subst. fém.I. − Fréq. au plur. Goutte de l’humeur liquide, transparente et salée qui s’écoule des yeux sous l’effet d’une atteinte physique douloureuse ou d’une émotion.  *Collage : détournement d’une peinture sur toile d’Edi Dubien

Read More…

Le dit de l’image #442

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou crééequi appelle des mots, ou l’inverse… (…) Ils prennent en songeant les nobles attitudesDes grands sphinx allongés au fond des solitudes,Qui semblent s’endormir dans un rêve sans fin ;(…) Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille.Tu réclamais le Soir ; il descend ; le voici :Une […]

Read More…

Le dit de l’image #441

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou crééequi appelle des mots, ou l’inverse… « Tous les soleils de la voie lactée influencent notre soleil. Le soleil influence les planètes. Toutes les planètes influencent notre terre et la terre influence la lune. Ces influences sont transmises à travers les espaces stellaires et interplanétaires […]

Read More…

Le dit de l’image #440

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou crééequi appelle des mots, ou l’inverse… Dans un mélange de distance et de proximité, de comblement et de frustration, de présence mâtinée d’absence, retrouver le paradis perdu. Barbara, l’après-midi, octobre 2020. BAM-362-A-14* / William Hodges (1744-1797) / Paul Gauguin (1848-1903) * BAM-362-A-14 n’est pas le nom […]

Read More…

Le dit de l’image #439

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou crééequi appelle des mots, ou l’inverse… Les arbres penchésne cessent de frissonner —nuit et jour je veille Arbres, Alexandre Aumégasse, poésies, 18 septembre 2020 On peut voir cette œuvre au musée des Beaux-Arts de Quimper en particulier le 27 septembre prochain lors d’une visite […]

Read More…

Et ta sœur ?#23

Une déambulation iconographique autour des sœurs qui vont par deux dans l’histoire de l’art…pour explorer ce lien si puissant, gracile et léger. Indispensable. D’oreille à oreille, chevelures mêlées,elle et elle se rêvent une : métamorphose ou poésie du réel ? Barbara, le soir, septembre 2020.

Read More…

Le dit de l’image #438

Quelque chose qui n’est qu’à nous et qui nous bouleverse plus que le reste (…) Moins de deux semaines avant la fin de l’été, les aubes lentes et les crépuscules abrupts incitent à la mélancolie, à quitter sans hâte l’indolence des jours baignés de lumière, à laisser advenir doucement le désir d’encrer le réel, l’habiller […]

Read More…

Le dit de l’image #437

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… « (…) un visage dont en plein jouron n’oublie pas qu’il est visagel’impossibilité d’un sens remplissantpour justifier ses traits et gesteset le couvrir d’un voile d’ombretransfigurant sa figure en un dos(…)  » Naomi Melville, extrait de Les […]

Read More…

Le dit de l’image #436

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… Quand la tête lourde de souvenirs fragmentaires d’un autre temps pèse comme un ostensoir sur les épaules frêles d’une très jeune fille vivant dans une cité d’abris de fortune à la périphérie d’Oklahoma City. La photographie […]

Read More…

Le dit de l’image #435

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… Quand les femmes de Pablo, massives comme des silex, courent sur la plage, quand le bonheur de vivre, transfiguré par les couleurs de Matisse, s’élève vers les frondaisons,qui sait ce qui peut advenir ? BAM-188-J-2000, juin […]

Read More…

Le dit de l’image #434

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… « Il n’est pas dit que Kublai Khan* croit à tout ce que Marco Polo lui raconte, quand il lui décrit les villes qu’il a visitées dans le cours de ses ambassades ; mais en tout cas […]

Read More…

Et ta sœur ?#22

Une déambulation iconographique autour des sœurs qui vont par deux dans l’histoire de l’art…pour explorer ce lien si puissant, gracile et léger. Indispensable. Là. En équilibre sur la ligne, la barrière. Une frontière. Clôt-elle une île, ceint-elle un continent ?On ne sait pas. D’ailleurs cela n’a aucune importance.Se tenir sur le seuil, oublier tout. Le […]

Read More…

Le dit de l’image #433

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… TURKISH SPLASH in HOLLYWOOD BAM-278-A-07, juin 2020* * BAM-278-A-07 n’est pas le nom d’une nouvelle étoile mais le numéro 278, août 2007 de ma collection (complète) de Beaux Arts magazine. Survivante de plus de six déménagements, elle […]

Read More…

Le dit de l’image #432

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… Seul dans son cadre doré, un enfant né du pinceau de Jean Siméon s’ennuyait ferme. (1)C’était un enfant des Lumières instruit des langues anciennes.Il n’avait cependant pas de mot pour dire sa douleur d’être là debout […]

Read More…

Le dit de l’image #431

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… Marie Mélanie portait ce matin-là un turban terre de sienne et une robe d’algues brunes. Son regard intérieur fouillait les frondaisons qui l’enveloppaient d’un drapé de mousses.La forêt était pleine de cris rouges, de froissements d’ailes […]

Read More…

Le dit de l’image #430

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… « Peau pâle au zénith,derme sombre au nadir,comment rebattre les cartes ?Pour l’une le jour,pour l’autre la nuit,Nous avons tous une carte à jouer ;lumière blanche sur l’adret,sommeil noir sur l’ubac,jouer cartes sur table,changer de perspective. » #antiracism […]

Read More…

Le dit de l’image #429

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… Madeleine au Pays des Han « Madeleine commençait à se sentir très lasse de rester assise à côté de sa sœur, au bois d’amour, et de n’avoir rien à faire : une fois ou deux, elle avait jeté […]

Read More…

Le dit de l’image #428

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… « Deux personnes avaient déjà pris place sur les sièges en tissus rayé.Deux hommes d’allure singulière, pensai-je en me hissant sur la pointe des pieds pour propulser ma valise vers le porte-bagage au-dessus du miroir où je […]

Read More…

Le dit de l’image #427

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… Début du XXIe siècle, sur la terre rouge d’un marché de Bamako, un homme tire une charrette où s’empilent un amoncellement incertain de bidons métalliques de toutes les couleurs, qui le dépasse de trois têtes. Sait-il […]

Read More…

Et ta sœur ?#21

Une déambulation iconographique autour des sœurs qui vont par deux dans l’histoire de l’art…pour explorer ce lien si puissant, gracile et léger. Indispensable. « Cesser un moment de chercher dans le miroir ce que je suis pour elle » Barbara, l’après-midi, mai 2020.

Read More…

Le dit de l’image #426

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… Un seul regard avait suffit pour enflammer son cœur.La marquise, exquise en tout point, sut tout à la fois, dissimuler dans l’ébauche d’un sourire la frayeur qui la saisit à cet instant, et étouffer le poison […]

Read More…

Le dit de l’image #425

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… LE POIDS DES MOTS — Trésor, tu as pensé aux piles pour la balance ?— c’était sur la liste Bébé ?— Non… Mais j’te l’ai dit quand tu es parti et je t’ai envoyé un sms […]

Read More…

Le dit de l’image #424

Le dit de l’image,comme une éphéméride du sensible,une image choisie ou un collage crééqui inspirent une phrase ou plus… L’homme avait bu le philtre. Soutenu par le temple de son désir, il s’assoupit sur une branche nue,et rêva de sa muse, adossée à la cité imprenable de son espérance. Un amour dodu, mollement alangui sur […]

Read More…

Le dit de l’image #423

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible,une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase ou plus… Voici que le soleil coule à travers la fenêtre, ce matin du 12 mai 2020, le lendemain du premier jour. Je lis cette phrase de Chateaubriand qui percute ma pensée […]

Read More…

Le dit de l’image #422

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible,une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase ou plus… Dans un bain de solitude silencieuse choisie,reprendre le cours interrompu de sa vie d’étude créative,et s’interroger sur l’angle d’incidence.Lire dans un livre tout neuf de l’un de ses auteurs préférés […]

Read More…

Le dit de l’image #421

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible,une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase ou plus… « Dans des temps de détresse qui n’en finissent plus de se dire, bien dérisoire pourra paraître la parole des poètes. Cependant, ces « voyants » nous alertent eux aussi depuis des siècles […]

Read More…

Le dit de l’image #420

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible,une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase ou plus… « Il n’y a pas de route des Indes, même à partir des quais des plus puissants Empires. Il y a le lent miroitement de la mer irisée, interminable, il y […]

Read More…

Et ta sœur ?#20

Une déambulation iconographique autour des sœurs qui vont par deux dans l’histoire de l’art…pour explorer ce lien si puissant, gracile et léger. Indispensable. « C’est un rêve, deux sœurs.Cheveux noués, robes de mousseline du Bengale sous les épaules nues, gants de soie couleur d’absinthe et colliers de velours.C’est un rêve de sœur.Un air mélancolique dissimule une […]

Read More…

« Noli me tangere » #12

Noli me tangere, Ne me touche pas !,une chronique éphémère, le temps du confinement, un exutoire en images,chaque matin — parfois le soir — renouvelé jusqu’au seuil des jours qui verront nos mains toucher et être touchées. Noli me tangere*, une formule qui resurgit du fond des âges et d’un texte sacré1.Ne me touche pas […]

Read More…

Stay at home challenge, jour 45

Depuis le 17 mars 2020, nous sommes tous contraints de rester « à la maison ».Cet isolement change-t-il le regard ?« Stay at home challenge », donc, une image glanée dans ce nouveau monde étrange dans lequel nous devons demeurer pour quelques semaines…et les mots pour le dire. « Si le temps du contact avec les bêtes est, le plus […]

Read More…

« Noli me tangere » #11

Noli me tangere, Ne me touche pas !,une chronique éphémère, le temps du confinement, un exutoire en images,chaque matin — parfois le soir — renouvelé jusqu’au seuil des jours qui verront nos mains toucher et être touchées. Noli me tangere*, une formule qui resurgit du fond des âges et d’un texte sacré1.Ne me touche pas […]

Read More…

Le dit de l’image #419

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible,une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase ou plus… Pourrait-il s’agir là du mythe d’Apollon et Daphné, métamorphosée en laurier… revisité ? « Désireux de donner une leçon à l’orgueilleux Apollon, Cupidon le condamne à aimer sans retour Daphné. Phoebus, […]

Read More…

Stay at home challenge, jour 40

Depuis le 17 mars 2020, nous sommes tous contraints de rester « à la maison ».Cet isolement change-t-il le regard ?« Stay at home challenge », donc, une image glanée dans ce nouveau monde étrange dans lequel nous devons demeurer pour quelques semaines…et les mots pour le dire. « Le cliquetis des doigts sur les touches du clavier comme les […]

Read More…

Stay at home challenge, jour 39

Depuis le 17 mars 2020, nous sommes tous contraints de rester « à la maison ».Cet isolement change-t-il le regard ? « Stay at home challenge », donc, une image glanée dans ce nouveau monde étrange dans lequel nous devons demeurer pour quelques semaines…et les mots pour le dire. Le goût de la symétrie.« Chaque matin, épousseter les rêves de […]

Read More…

« Noli me tangere » #10

Noli me tangere, Ne me touche pas !,une chronique éphémère, le temps du confinement, un exutoire en images,chaque matin — parfois le soir — renouvelé jusqu’au seuil des jours qui verront nos mains toucher et être touchées. Noli me tangere*, une formule qui resurgit du fond des âges et d’un texte sacré1.Ne me touche pas […]

Read More…

« Noli me tangere » #9

Noli me tangere, Ne me touche pas !,une chronique éphémère, le temps du confinement, un exutoire en images,chaque matin — parfois le soir — renouvelé jusqu’au seuil des jours qui verront nos mains toucher et être touchées. Noli me tangere*, une formule qui resurgit du fond des âges et d’un texte sacré1.Ne me touche pas […]

Read More…

« Noli me tangere » #8

Noli me tangere, Ne me touche pas !,une chronique éphémère, le temps du confinement, un exutoire en images,chaque matin renouvelé jusqu’au seuil des jours qui verront nos mains toucher et être touchées. Noli me tangere*, une formule qui resurgit du fond des âges et d’un texte sacré1.Ne me touche pas !, ces mots résonnent, rebondissent […]

Read More…

« Noli me tangere » #7

Noli me tangere, Ne me touche pas !,une chronique éphémère, le temps du confinement, un exutoire en images,chaque matin renouvelé jusqu’au seuil des jours qui verront nos mains toucher et être touchées. Noli me tangere*, une formule qui resurgit du fond des âges et d’un texte sacré1.Ne me touche pas !, ces mots résonnent, rebondissent […]

Read More…

« Noli me tangere » #6

Noli me tangere, Ne me touche pas !,une chronique éphémère, le temps du confinement, un exutoire en images,chaque matin renouvelé jusqu’au seuil des jours qui verront nos mains toucher et être touchées. Noli me tangere*, une formule qui resurgit du fond des âges et d’un texte sacré1.Ne me touche pas !, ces mots résonnent, rebondissent […]

Read More…

« Noli me tangere » #5

Noli me tangere, Ne me touche pas !,une chronique éphémère, le temps du confinement, un exutoire en images,chaque matin renouvelé jusqu’au seuil des jours qui verront nos mains toucher et être touchées. Noli me tangere*, une formule qui resurgit du fond des âges et d’un texte sacré1.Ne me touche pas !, ces mots résonnent, rebondissent […]

Read More…

Le dit de l’image #418

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible,une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase ou plus… Emporte-moiLoin d’iciDans la forêt de tes dix doigtsSous la pluie de tes caressesMon corps, comme une épaveEchouée sur ta peau blanche,Se noie dans l’habitude Je suis mortJe revisContre toi (…) […]

Read More…