Le dit de l’image #14

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot.
Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase, ou pas.

Untitled from Nus_1995_Asako Narahashi

Untitled, série Nu-e, 1995, Asako Narahashi (née à Tokyo en 1959)

« Une présence qui est comme une imminence, qui n’a pas besoin de se montrer pour être, qui se manifeste au contraire d’autant mieux qu’elle se cache, se retire – ou survient. »
                                                    Jean-Christophe Bailly, Le versant animal, p. 17

 


 

Plus sur la genèse de cette série de la photographe japonaise Asako Narashi, ici

Jean-Christophe Bailly est né à Paris en 1949. Il a publié une vingtaine de livres qui, le roman mis à part, arpentent tous les champs de l’écriture : essais (philosophiques ou esthétiques), poésie, journaux, théâtre. Si sa démarche présente, en dépit ou au-delà de cette diversité, une très grande unité, c’est d’abord parce qu’elle prend sa source dans le désir ou la volonté du poème. Le poème est le mode le plus générique à partir duquel Jean-Christophe Bailly s’est tourné vers la peinture, l’architecture, la photographie ou la philosophie. (…) Plus, là

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s