Le dit de l’image #79

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot.
Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase, ou pas.

Graffiti-Le-langage-du-mur_Brassaï

« Sans titre », de la série Graffiti (Le langage du mur), 1945-1955, Brassaï (1899-1984),Paris, Collection Centre Pompidou, musée national d’art moderne.

« Pendant les séances, les paroles de mes patients flottaient dans l’espace comme s’ils les avaient dites il y a très longtemps. Flottaient et demeuraient. Flottaient et formaient des filaments qui se tressaient les uns aux autres, qui se tissaient, et je voulais m’échapper mais je me prenais à ces membranes suspendues, à ces tapisseries qui ne formaient aucun dessin reconnaissable. »

                           Marie Darrieussecq, Notre vie dans les forêts, page 128.

 


Notre vie dans les forêts, dernier roman de Marie Darrieussecq,
un plaisir vif, comme un alcool un peu trop fort dans un tout petit verre. Avalé en deux jours. Une histoire qui allume une petite flamme de vigilance inquiète quelque part dans la tête. Qui fait aimer la vie telle qu’elle est encore.
Et puis j’aime bien la sensation sous les doigts de la fine rainure gaufrée de la couverture chez P.O.L.

 

 

3 thoughts on “Le dit de l’image #79

  1. Dominique Chazot

    Toujours des propositions différentes et des associations intelligentes entre les textes et les reproductions d œuvres très variées. Bravo et encore merci de me permettre d avoir accès à ton blog. Amicalement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s