Le dit de l’image #89

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot.
Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase, ou pas.

Untitled 2009, Joahim Bandau,100 × 70 cm

Untitled, 2009, Joachim Bandau, aquarelle sur papier Arches torchon, 100 × 70 cm

 

« L’absence ni le temps ne sont rien quand on aime. »

                                       Alfred de Musset (1810-1857), extrait du poème Rappelle-toi

 

 


Comme l’écrit Sarah Ihler Meyer, ici. l’artiste allemand Joachim Bandau est le créateur d’une géométrie émotionnelle.
On peut voir quelques unes de ses sublimes aquarelles à la galerie Maubert, 20 rue Saint Gilles dans le IIIe arrondissement de Paris jusqu’au 28 octobre.

& le poème de Musset en entier, là…

2 thoughts on “Le dit de l’image #89

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s