Le dit de l’image #258

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot.
Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.

 

Le Parc de Saint-Cloud, allée ombragée, 1906, Vassily Kandinsky (1866-1944), huile sur toile, 48 x 65 cm, Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne

Le Parc de Saint-Cloud, allée ombragée, 1906, Vassily Kandinsky (1866-1944), huile sur toile, 48 x 65 cm, Paris, Centre Pompidou – Musée national d’art moderne

 

« Et dans cette grande allée, on dirait que la lumière s’écoule tandis que le ruissellement des rayons dépose une écume dorée à l’extrémité des branchages. »

Yôko Ogawa (née en 1962), Instantanés d’Ambre, 2015.

 

 

 

 

 

 


Fascinant roman de Yôko Ogawa traduit du japonais par Rose -Marie Makino-Fayolles, publié chez Actes Sud, 2018yokoogawa

2 réponses sur « Le dit de l’image #258 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s