Le dit de l’image #300

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot.
Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.

After the grande odalisque, Digital Art, Chpater 5: Analogies

After the Grande Odalisque, Digital art, chapter 5 : Analogies, 2008, Koya Abe (né en 1964), photographie, image digitale, impression chromigénique 57,15 x 101,6 cm

 

« Ce que nous voyons n’est pas fait de ce que nous voyons mais de ce que nous sommes. »


Fernando Pessoa
(1888-1935), Le livre de l’intranquillité.

 

 

 


Plus sur ce livre de Fernando Pessoa, ici…
et sur ce travail de Koya Abe, là…

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s