Le dit de l’image #370

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot.
Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.

Effacement, 2018, Eve Pietruschi, monotype sur papier, collection privée

« La face la plus émouvante de certaines œuvres n’est pas leur aspect originel, mais celui qu’elles nous offrent à mi-chemin de leur effacement.»

Jean Starobinski (1920-2019) La beauté du monde, la littérature et les arts, page 1093, collection Quarto Gallimard.


Plus sur l’artiste Eve Pietruschi, ici…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s