Le dit de l'image #408

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase ou plus



Agnolo di Cosimo Tori, dit Bronzino (Monticelli, Florence 1503 – Florence 1572),
Portrait d’Éléonore de Tolède, 1543. Huile sur bois – 59 x 46 cm, Prague, Narodni Galerie.

« Mei tourna les talons et sortit du musée précipitamment. Sur le trajet du retour elle ne voyait plus que la mélancolie du regard brun sous le front haut, la roseur des joues, le galbe rond du menton au-dessus du cou enchâssé dans le lacis précieux du corsage et la robe de velours fuchsia brodée d’entrelacs de fils d’or. Sitôt rentrée, elle gravit quatre à quatre les marches de l’escalier de service jusqu’à son atelier et s’y enferma, ignorant les lamentations de sa mère. »

Barbara Sabaté Montoriol, Le portrait d’elle, 2020, extrait.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s