SAVE THE DATE / 20 MAI 2022 !

Je serai heureuse de vous accueillir au vernissage de mon exposition fragments d’elles, à Belleville, 48-50 Rue Ramponeau, Paris 20e (métro Belleville ou Couronnes), à partir de 18 heures.
L’exposition se tiendra les 20, 21 et 22 mai 2022 de 14 à 20 heures dans le cadre des Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes de Belleville.

fragments d’elles, les images, les femmes rêveuses et les présences animales silencieuses…

Catharina’s dream, série Melancholia, impression jet d’encre sur papier baryté satin, 20 x 19,5 cm, 1/5, © 2022 Barbara Sabaté Montoriol -Tous droits réservés

Une Collection d’images, qui associe sans hiérarchie peintures et photographies d’artistes de toutes époques, est la source de mon travail de collages. Cette collection numérique est autant une palette de formes et de nuances colorées qu’un support permettant à la pensée de rebondir par associations d’idées, d’images. Je m’inscris dans un courant d’artistes iconographes dont les couleurs sont les images d’autres artistes.

Manhattan bird’s dream, série Melancholia, impression jet d’encre sur papier baryté satin, 20 x 15,5 cm, 1/5, © 2022 Barbara Sabaté Montoriol -Tous droits réservés

La représentation des femmes est mon sujet. Je cherche à porter un regard différent sur l’iconographie de la femme comme sujet et objet de l’art et à proposer une autre lecture des modèles hérités.
J’interroge le point de rencontre entre différentes réalités, notamment la réalité animale, parce que la présence d’un animal est un surgissement gracieux de la différence, de quelqu’un qui est évidement autre. 

La petite maison au bord du lac, série Melancholia, impression jet d’encre sur papier baryté satin, 30 x 18 cm, 1/5, © 2022 Barbara Sabaté Montoriol -Tous droits réservés

Mon ambition est, qu’en quittant le tableau original pour entrer dans un champ esthétique autre, « mes » femmes soient vues différemment, qu’elles acquièrent une vie propre ou peut-être la retrouvent (au sens de retrouver sa liberté), qu’elles partent en voyage et libèrent l’imaginaire du regardeur comme on ouvre une fenêtre sur un autre monde et qu’elles deviennent les héroïnes d’une histoire à écrire.

Les œuvres sont imprimées en séries de cinq exemplaires sur papier baryté ou papier japonais washi, et présentées dans des cadres en bois naturel et verre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s