boussole égyptienne

Aujourd’hui déjeuner dans une petite cantine vietnamienne nommée TAO, rue Saint Jacques, avant d’aller écouter une conférence de Clio sur l’expansion du bouddhisme  de l’Inde vers la Chine sur la route de la soie : vraiment très intéressante !

Ce matin, cours d’archéologie égyptienne dans les salles du Louvre.  Notre pétillant professeur -une égyptologue blonde & rondelette  toujours vêtue de noir, impeccablement coiffée, jolis bijoux, très symphatique et claire dans son propos- nous explique les très beaux bas-reliefs du mastaba d’Akhethetep (un haut dignitaire de la Ve dynastie). Les scènes de navigation, notamment peuvent faire office de « boussole » si l’on est désorienté dans une tombe ou un temple égyptien.
En effet, les anciens égyptiens représentaient leurs barques en navigation à voile lorqu’ils remontaient le Nil vers le Sud,  la Haute Égypte (avec le vent de la Méditerranée dans le dos); et en navigation à rames en allant vers le Nord, la basse Égypte. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s