Art contemporain

Après une attente dans l’air humide et glacé de ce dimanche après midi, nous avons déambulé d’une galerie à l’autre sous la belle verrière du Grand Palais.
J’ai aimé tout particulièrement un diptyque de photogrammes bleus d’une artiste coréenne et surtout les encres de chine sur papier de riz du  grand écrivain Gao Xingjian



qui a reçu le prix nobel de littéraure pour son incroyable roman « La Montagne de l’âme » en 2000



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s