promenade sous la pluie



un délice de solitude et de parfums mouillés,
un bouquet de myosotis, de pervenches, de lilas et encore quelques branches tournoyantes de ce chèvre-feuille de printemps que j’aime tant. Ici le fil de ma rêverie se déploie sans entraves. Le temps s’étire avec infiniment plus de douceur. Il y des noms sur les visages croisés et leurs yeux me sourient.
Le parfum des lilas mêlé d’air iodé est une jouissance absolue. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s