Cathédrales romanes en Bourgogne


Les nefs de la cathédrale Saint Lazare d’Autun, construite au XIIe siècle, sont en voûte en berceau brisé. La lumière qui coule à travers ses vitraux est douce et tiède ce matin.

La déambulation me conduit vers un ange peint à fresque sur le mur d’une chapelle latérale : timide et charmant, il dissimule ses pieds nus derrière un drap de lin blanc et son oeil gauche avec la manche de sa chemise. J’admire la beauté délicate de ses ailes en plumes de paon.

Un peu plus tard nous nous arrêtons dans une autre cathédrale où l’odeur de la mousse, le miroitement des rayons du soleil qui joue sur les troncs veloutés et les cantiques des oiseaux dissimulés dans les hauteurs libèrent une sensation tangible de bonheur que j’aspire goulûment pour n’en rien en perdre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s