La vertu de l’ange


Photographie de Mark Coggins
in Stanford University campus.


« La vertu de l’ange, c’est qu’il ne peut se détériorer.
Sa faille, c’est qu’il ne peut pas non plus s’améliorer.
La faille de l’homme, c’est qu’il peut se détériorer.
La vertu de l’homme, c’est qu’il peut s’améliorer »

Ce petit conte est extrait des « Contes des sages du Ghetto », dans la jolie collection du Seuil. Ce sont des petits livres aux couvertures de tissu au toucher agréable, toutes les couleurs. J’aime en avoir toujours un à porter de main pour l’ouvrir au hasard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s