Tumultes à L’île-aux-moines

Partir en voyage pour une expérience sensible de quinze jours avec les toiles de Cécile Donato Soupama ;
Confronter les émotions nées de la rencontre de ses oeuvres, du regard de ceux qui viendront les contempler, du lieu unique qui les accueille ;
Saisir les mots, les attitudes, les lumières qui surgiront ;
Je songe à tout cela qui commencera dès demain.

Les « Tumultes » sont annoncés mais ce soir, tout n’est que calme tiédeur et clapotis léger de la marée haute.
Dans la lumière du soir toute d’ocres jaunes, terre de sienne et gris argentés mêlés à tous les verts tendres, émeraude, anglais, l’eau et le ciel se partagent un dégradé de bleus.
Le rouge, lui n’est présent que sur l’affiche de l’exposition sur la porte grise de la chapelle du Guerric.

C’est un rouge qui semble se mouvoir comme l’eau qui se retire sur le sable, un rouge profond et velouté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s