Sicile

17 juillet 2011

Île-aux-moines, Chapelle du Guerric, basse mer à 15h03, marée de 88/87,

Exposition de Cécile Donato Soupama, 3e jour



Illustration de Cassandre Montoriol

Les deux Siciles flottent un peu dans l’air qui s’engouffre de temps à autre dans la chapelle : le souffle d’Éole serait-il parvenu des îles ioniennes lointaines jusqu’à notre île lovée au coeur du golfe du Morbihan ?

Aujourd’hui, les visiteurs sont attentifs, regardent les toiles avidement. Dans leurs yeux des reflets de fascination bienveillante, d’interrogation aussi, d’étonnement encore, de plaisir surtout, qui viennent déposer une strate supplémentaire de bien être à ma propre contemplation.



Sicile. 100x80cm © Cécile Donato Soupama



Ils s’interrogent souvent sur les mots, les bribes de phrases saisies ici ou là sur les toiles.

Je m’interroge sur les mots, les titres des oeuvres, sur le sens profond de la démarche de nommer.

Un très ancien principe confucéen veut que le nom des choses leur donne la vie ;

Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit.

Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour,


peut-on lire dans la Genèse.

Les noms des oeuvres qui m’accompagnent ici trouvent-ils une « inspiration dans les soubresauts douloureux du monde » ?



Sicile. 100x80cm © Cécile Donato Soupama

Une vieille dame très « smart » est émue par la dentelle de sable que tissent les pigments ocre jaune sur les Siciles, fortement contrastée par les plages de noir denses qui l’environnent.



Piccolo Kaos, Cécile Donato Soupama

Un couple de collectionneurs, discrets, ils arpentent les lieux avec minutie.

Elle s’exclame en découvrant le polyptyque des Piccolo Kaos, lui préfère l’un des Sisyphe.

Ils parlent d’un grand mur libre dans une maison lointaine : je retiens mon souffle !



Sisyphe. 100x80cm © Cécile Donato Soupama

un rayon de soleil se fraie un chemin à travers le vitrail jusqu’à la page de mon carnet, c’est comme une caresse inattendue.

Une famille de « voileux » achète quatre cartes postales : de belles photographies de l’île-aux-moines de Ronan Guillou , le premier artiste à avoir été présenté dans la Chapelle par l’Association Les Îliennes du Guerric.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s