Rosa, rosa, rosam…

« Le rose (…) dégage (…) un large éventail de sensations, de sens, de connotations, de symboles, complémentaires ou contradictoires.

Des pâleurs aux roses plus intenses, faisant appel à des dénominations référentielles empruntées à la nature, aux objets frabriqués, à l’art, à l’histoire, à la société…, le rose se fait aurore ou brume, s’épanouit en fleurs : rose fleur, rose… naturelle, fraîche, fanée ou sèche, rose églantine, rose mousseuse ou rose-thé, 

Pierre-Joseph Redouté (1759-1840)























feuille ou pétale de rose, rose azalée, bougainvillée, fuchsia, géranium, magnolia, fleur de pêcher, tamaris…, cendre de roses,

La source aux fleurs de pêcher Wang Hui (1632-1717)

se transforme en bois de rose, s’incarne en rose (…) crevette, flamant, ibis ou saumon….,
John James Aubudon, Flamant rose, 1838,
 Eau forte, aquatinte et aquarelle sur papier, 

Paris, Muséum national d’Histoire naturelle

Étiquette du vin rosé du Domaine de Vénus, 
design by Barbara Sabaté Montoriol, 2006
prend les nuances de l’incarnat et du rose chair, cuisse de nymphe émue, (….), se nomme tour à tour rose buvard, rose layette, rose Barbie, rose bonbon, dragée, guimauve, praline, tagada et grenadine ….,  devenant tour à tour rose Pompadour, Schiap ou Tiepolo 
Sainte Cécile 1750-1760, détail
Giambattista Tiepolo
Museu Nacional d’Art de Catalunya
par référence  à l’art de la porcelaine, de la Haute Couture et de la peinture, éclate en rose indien, turc et tyrien par évocation de ses origines, 
bol famille rose émaux cuits sur couverte
Chine, période de l’empereur Daoguang 道光帝 (1821-1850)
Dynastie Qing 清 (1644-1911)

enfin, faisant appel aux idées ou aux sentiments qui lui sont associés, le rose se fait candide, naïf ou innocence, rose enfance (…), rose Lolita...
André Bour plasticien – Abattoirs de Toulouse, 2001  
multiples roses, anciens et nouveaux, qui taduisent plus que des nuances, et sont autant d’images du rose » au fil du temps.
Vanité, Philippe Pasqua, Art Paris 2011
« Vanité des vanités, dit Qohélet ; vanité des vanités, tout est vanité »
   L’Ecclésiaste


Références /

On peut voir le flamant rose de John James Audubon
et découvrir les vins du DOMAINE de VÉNUS là…
Textes extraits du Dictionnaire des mots et expressions de couleur,
Le Rose – Annie Mollard-Desfour – CNRS Éditions

3 thoughts on “Rosa, rosa, rosam…

  1. Anonyme

    Chère Barbara,

    Bravo pour ce blog tout en douceur, je reconnais là ton sens de l'esthétique et la poésie de ton écriture.
    La Rose a toujours été la reine des Fleurs en parfumerie avec des huiles essentielles de très grande qualité : Rose Centifolia ou Rose de Mai, fleur emblématique du bassin de Grasse ou la Rose de Damas, Damascena : 3500 kg de fleurs sont nécessaires pour obtenir 1 kg d'huile essentielle… Un vrai trésor !
    J'ai développé en bougie, une très belle fragrance à base de Rose absolue…à sentir sans modération en demandant des échantillons sur notre site http://www.lamanufacturedeschateaux.com.
    Je t'embrasse
    Bruno Truchon Bartes

    J'aime

  2. Anonyme

    Bonjour,

    Pourrais-je connaître l'origine de la photo légendée :

    « bol famille rose émaux cuits sur couverte,
    Chine, période de l'empereur Daoguang 道光帝 (1821-1850)
    Dynastie Qing 清 (1644-1911) »

    Il se trouve que j'ai un bol strictement identique…

    Merci
    Bruno
    brnmncn@gmail.com

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s