Le dit de l’image #102

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot.
Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase, ou pas

Reve-e1484570965589

Le rêve, 1932, Pablo Picasso, huile sur toile, 97 x 130 cm, collection particulière

 

«Amis, ne creusez pas vos chères rêveries ;
Ne fouillez pas le sol de vos plaines fleuries ;
Et quand s’offre à vos yeux un océan qui dort,
Nagez à la surface ou jouez sur le bord.
Car la pensée est sombre ! Une pente insensible
Va du monde réel à la sphère invisible ;
La spirale est profonde, et quand on y descend,
Sans cesse se prolonge et va s’élargissant,
Et pour avoir touché quelque énigme fatale,
De ce voyage obscur souvent on revient pâle !
(…)

 Victor Hugo (1802-1885),  La pente de la rêverie*,
 Les feuilles d’automne (1831)

 

 

 


*Première strophe de La pente de la rêverie de Victor Hugo, extrait du recueil Les feuilles d’automne (1831), lire le poème en entier ici .

On peut voir ce merveilleux rêve de Picasso au musée du même nom jusqu’au 11 février 2018 dans le cadre de l’exposition « Picasso, 1932, année érotique ».

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s