Voyage initiatique

Aujourd’hui, je vous invite à voyager avec moi.
À regarder ce petit film d’animation dessiné et réalisé sous la direction Te Wei* pour le studio de Shanghai en 1988 et vous laisser emporter par l’infinie délicatesse des paysages Montage et Eau à l’encre de Chine.
À goûter son histoire sans paroles de la transmission de la connaissance et du mouvement de la vie qui n’a pas de fin.

 

 

« (…) dans l’optique chinoise, sans le Vide entre elles, Montagne et Eau se trouveraient dans une relation d’opposition rigide, (…). Alors qu’avec le Vide médian, le peintre crée l’impression que virtuellement la Montagne peut entrer dans le Vide pour se fondre en vagues et qu’inversement, l’Eau, passant par le Vide, peut s’ériger en Montagne. »

François Cheng, VIDE ET PLEIN, Le langage pictural chinois.

 

 

 

 

 


Te Wei* (1915-2010), illustrateur et réalisateur Chinois a appliqué la peinture traditionnelle chinoise au cinéma d’animation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s