Les ailes du désir…Haec decies repetita placebit*

Grâce à la courtoise intervention de Romain Claris, auteur de Painting with the Dragonfly, un court métrage que j’ai tant aimé regarder et partager ici il y a six ans déjà, je vous invite à le découvrir ou le redécouvrir.
Car selon la phrase d’Horace*, une oeuvre, si elle est belle, pourra être répétée dix fois sans ennuyer le spectateur.


Painting with the Dragonfly, un film de Romain Claris

Des souvenirs du jardin de mon enfance émergent une roseraie odorante, un grand pin bleu et surtout une fantastique mare qu’enjambait un pont de bois.
Des longues heures passées à observer le petit monde grouillant entre nénuphars et roseaux, subsiste une émotion irisée, apparition de l’insaisissable. La libellule.

B.

« Certains restent, d’autres s’en vont ».

 

 



Références /
Les films de Romain Claris
Le book de Chiyo Sato

2 réponses sur « Les ailes du désir…Haec decies repetita placebit* »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s