Le dit de l’image #178

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot.
Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.

 

la lecture interrompue, 1870_Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875)_61,1 x 92,5 cm_Chicago, Tha Art Institute of Chicago_

La lecture interrompue, 1870, Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875), 61,1 x 92,5 cm , Chicago, The Art Institute of Chicago

 

«(…), le simple acte de lire silencieusement un livre ou un journal aujourd’hui suppose plusieurs moments dans l’histoire de l’écrit : l’invention du codex autour des IIe-IIIe siècles après J.-C., le développement de la lecture silencieuse en milieu monastique à partir du VIe siècle,  la généralisation de la pratique du blanc entre les mots à partir du VIIe siècle, celle de l’imprimerie au milieu du XVe siècle et celle de sa mécanisation au XIXe siècle »

Bernard Lahire, Ceci n’est pas qu’un tableau, p. 33.

 

 

 



On peut voir cette œuvre à Paris, au musée Marmottan Monet jusqu’au 8 juillet dans le cadre de l’exposition « Corot, le peintre et ses modèles »,

bernard lahire

 

 

Et lire Ceci n’est pas qu’un tableau,
essai sur l’art, la domination, la magie et le sacré,
passionnant ouvrage de Bernard Lahire, aux éditions la découverte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s