Le dit de l’image #279

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot.
Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.

Assia

Assia,1934, Dora Maar (1907-1977), épreuve gélatino-argentique, 19,5 x 26,4 cm, Paris Centre Pompidou

 

« Je me souviens dans une existence perdue avant de naitre dans ce monde-ci avoir pleuré fibre à fibre sur des cadavres dont les os poussière à poussière se résorbaient dans le néant. Ai-je connu leur anatomie ? Non, j’ai connu l’être en lambeau de leurs âmes dans chaque petit os de poussière qui gagnait les ténèbres premières et de chaque petit os de poussière j’ai eu l’idée dans la musique sanglotante de l’âme de rassembler un nouveau corps humain. »

Antonin Artaud (1896-1948), OC 1037

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s