Le dit de l'image #415

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase ou plus

La découverte du tombeau vide, vers 1437-1446, Fra Angelico* (1395-1455), Fresque, Florence, musée national San Marco

Quatre femmes devant un sarcophage.
Elles portent des aromates pour embaumer le corps de Jésus.
La première, Marie Madeleine, se penche sur  le tombeau ouvert
et qui devrait être fermé, mais il est vide.
Assis sur le bord un ange leur dit que Jésus est ressuscité.
Ses mots se matérialisent au-dessus de la sainte avec l’image de Jésus dans une mandorle, la palme et le drapeau vainqueur à la main.
À gauche un religieux prie mais ce n’est pas un témoin,
seulement Saint Dominique méditant, pour inviter le spectateur à faire de même.

Cette fresque réalisée par Fra Angelico, grand peintre du quattrocento et frère dominicain, sur un mur du couvent San Marco, à Florence, est inspirée par l’évangile de Marc*


*L’évangile de Marc chap. 16

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s