Le dit de l’image #419

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot. Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase ou plus

Untitled (Hand), 2019, from the series What Had Happened, Dannielle Bowman

Pourrait-il s’agir là du mythe d’Apollon et Daphné, métamorphosée en laurier… revisité ?

« Désireux de donner une leçon à l’orgueilleux Apollon, Cupidon le condamne à aimer sans retour Daphné. Phoebus, la version romaine d’Apollon, pourchasse alors la belle de ses ardeurs mais celle-ci le fuit. Attachée à sa liberté, la jeune humaine finit par invoquer une transformation pour échapper à son courtisan. Son vœu est exaucé mais elle s’enracine à tout jamais dans la terre. »

Le désir n’est jamais si ardent que lorsque son objet vous échappe, nous souffle Ovide.*


* murmure la voix douce de Guillaume Gallienne dans une édition de son émission tant regrettée Ça peut pas faire de mal, … sur Les métamorphoses d’Ovide ; lecture d’une traduction de Marie Cosnay.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s