Le dit de l’image #434

Le dit de l’image,
comme une éphéméride du sensible,
une image choisie ou un collage créé
qui inspirent une phrase ou plus

BAM-317-N-10, juin 2020, Barbara M. collage.

« Il n’est pas dit que Kublai Khan* croit à tout ce que Marco Polo lui raconte, quand il lui décrit les villes qu’il a visitées dans le cours de ses ambassades ; mais en tout cas l’empereur des Tartares continue d’écouter le jeune vénitien avec plus de curiosité et d’attention qu’aucun de ses autres envoyés ou explorateurs. »(…)

Les villes et la mémoire. 2.

Il vient à l’homme qui chevauche longtemps au travers de terrains sauvages, le désir d’une ville. Pour finir, il arrive à Isidora, une ville où les palais ont des escaliers en colimaçon incrustés de coquillages marins, où l’on fabrique lunettes et violons dans les règles de l’art, où lorsque l’étranger hésite entre deux femmes il en rencontre toujours une troisième, où les combats de coqs dégénèrent toujours en rixes sanglantes mettant aux prises les parieurs. C’est à tout cela qu’il pensait quand il avait le désir d’une ville.(…)

Extraits de Les villes invisibles, un merveilleux livre d’Italo Calvino,
Éd. Gallimard, Coll. Folio, pages 11 et 14.

BAM-317-N-10, juin 2020


* Kubilaï Khan (1215-1294) est le petit-fils de Gengis Khan, il a fondé la dynastie Yuan (1279-1368) et déménagé la capitale à Pékin. Sous son règne, l’empire n’a pas cessé de s’agrandir et il est devenu le plus grand empire de l’histoire de l’humanité.

« (…) Khoubilaï, selon la remarque de Marco Polo, fut vraiment « le plus puissant homme de gens, de terres et de trésors qui fut jamais au monde, du temps d’Adam jusqu’à aujourd’hui. » – in René Grousset dans L’empire des steppes, Bibliothèque historique Payot, page 364.

BAM-317-N-10 n’est pas le nom d’une nouvelle étoile mais le numéro 317, novembre 2010 de ma collection (complète) de Beaux Arts magazine. Survivante de plus de six déménagements, elle attendait sagement que je me décide à lui donner une seconde vie. C’est le travail que j’ai entrepris : prendre un numéro au hasard, découper en suivant mon intuition, créer un collage puis écrire un texte à partir de cette image.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s