Le dit de l’image #437

Le dit de l’image,
comme une éphéméride du sensible,
une image choisie ou un collage créé
qui inspirent une phrase ou plus

Longing © Margaret Lansink – Courtesy Galerie Caroline O’Breen

« (…)
un visage dont en plein jour
on n’oublie pas qu’il est visage
l’impossibilité d’un sens remplissant
pour justifier ses traits et gestes
et le couvrir d’un voile d’ombre
transfigurant sa figure en un dos
(…)  »

Naomi Melville, extrait de Les herbes s’ouvrent, quatre poèmes,
publiés sur AOC media le 05.07.20


On peut voir les œuvres de Margaret Lansink dans la galerie bruxelloise L’enfant sauvage jusqu’au 12 septembre 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s