Le dit de l’Avent #12— Le caché révélé

L’ange sur son nuage est extrait d’une Adoration des bergers,
peinte par Juan Bautista Maíno (1580-1649),
une huile sur toile de 100,5 x 143,5 cm,
conservée à Saint Petersburg, au musée de l’Hermitage.

Comme nous l’apprend Pierre Curie1 dans un article sur l’exposition du Prado de 2010, « Juan Bautiste Maíno (1581-1649), un artiste peu connu en dehors d’Espagne, est un caravagesque très important pour l’histoire de l’art espagnol puisqu’il fait partie de ceux qui, à l’avant-garde de ce courant européen et du vivant même de Caravage, vont contribuer à renouveler entièrement le langage pictural de son temps. »

Dans ses peintures religieuses et en particulier dans cette Adoration des bergers du musée de l’Hermitage, « Sa force, son attention au détail humble et réaliste, son accessibilité et son humanité éclatent et nous ramènent à un art presque populaire, au bon sens du terme, où l’expression de la foi ne se départit pas d’une certaine naïveté et dont le brillant savoir-faire technique n’étouffe pas la profonde sincérité. »
En 1613, Maíno entre dans l’ordre dominicain. « Moine, il fut donc d’abord un peintre religieux, livrant des figures simples et touchantes, parfaitement dans la ligne de la Contre-Réforme2. »

Il existe une autre version d’Adoration des bergers, réalisée avant celle de l’Hermitage, un des éléments du Retable des quatre Pâques : (l’Incarnation, l’Épiphanie, la Résurrection et la Pentecôte), aujourd’hui conservé au musée du Prado à Madrid.

L’Adoration des Bergers, 1611-1613, Juan Bautista Maino (1580-1649), Huile sur toile, 315 × 174,5 cm, Madrid, musée du Prado

Juan Bautiste Maíno est « l’une des personnalités les plus rares – et les plus attachantes – d’un siècle d’or espagnol qui n’en finit pas d’éblouir. »


1/ Pierre Curie, né en 1960, est conservateur du musée Jacquemart-André depuis 2015 et Directeur de La Revue de l’Art, revue scientifique d’histoire de l’art fondée par André Chastel. Diplômé de l’École nationale des beaux-arts de Dijon et de l’École du Louvre, M. Pierre Curie est également titulaire d’une maîtrise d’histoire de l’art à la Sorbonne, portant sur « La peinture lombarde dans la conjoncture espagnole, 1600-1630 ».
Les passages entre guillemets sont extraits de son article  » Juan Bautista Maíno, Madrid, Museo del Prado(…) » du 2 décembre 2009 pour La Tribune de l’Art.

2/ La ContreRéforme est le mouvement par lequel l’Église catholique réagit, dans le courant du XVI e siècle, face à la Réforme protestante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s