Le dit de l’image #489

Le dit de l’image,
comme une éphéméride du sensible,
une ou des images choisies ou créées
qui appellent des mots, ou l’inverse…

Simonetta’s dream © Barbara Sabaté Montoriol, Collage, série Travel dream, impression jet d’encre sur papier de riz, le 27 janvier 2022*

« Impossible de connaître la pensée qui envahit l’esprit de la « belle Simonetta », la « sans pareille » dont s’étaient épris les princes de Médicis et les peintres du quattrocento —Sandro plus que tous les autres— à l’instant où, si jeune encore, elle embarquait pour son dernier voyage ?
Alors je l’invente. Je lui donne la forme d’une vision, la grâce d’une rencontre avec une altérité sauvage, rêvée, inattendue. »

Barbara, l’après-midi, février 2022


*Détail détourné du portrait de Simonetta Vespucci — tempera sur bois de 82 x 54 cm — peint par Sandro Botticelli (1444-1510) vers 1480-1485 et conservé à Francfort-sur-le-Main, au musée Städel ;
détail détourné d’une photographie de la série Ma vie dans un train, 2019 de Mona Collins  ;
& détail de Chevreuil de bon augure — rouleau, encre et couleurs sur soie de 216,2 x 144,6 cm—, peint par Giuseppe Castiglione (1688-1766), et conservé à Taipei, au musée national du palais.

2 réponses sur « Le dit de l’image #489 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s