beauté & force intérieure


Cette délicieuse tête du Bouddha -étudiée en cours d’art du Japon aujourd’hui- réalisée au 7e siècle en bronze, haute de 98 centimètres et conservée dans le temple de Kohfukuji, à Nara, est un mélange d’influences. Son nez d’inspiration coréenne, la rondeur, la beauté et la souplesse de ses traits délicats d’influence chinoise en font une illustration de cet art de transition de la période Hakuho.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s