le charmes des années 30

j’aime beaucoup la mise en page et l’illustration de cette affiche pour l’Opéra Bastille devant laquelle je passe tous les matins dans le métro ces derniers jours. 
Il y a comme un parfum d’Agatha Christie dans cette image : le coupable est présent dès la première scène …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s