Lèche-vitrine 6

Rue des petites écuries, je suis attirée par une vitrine derrière laquelle un flamant rose stoïque semble perdu dans ses pensées, les pattes plongées dans les pronfondeurs d’une opacité bleue. En bas de cette vitre,  il est écrit : Voici-Voilà.

Plus tard j’apprends que « Voici-Voilà » (1) est une agence de mises en scènes d’évènements pour les grandes marques de la mode et du luxe. Son directeur artistique, Jean-Christophes Aumas, est un scénographe talentueux.

Dans un appartement parisien qu’il a décoré dans une ambiance très années 50, un autre flamant passe devant la fenêtre de la cuisine…

 
















J’apprécie ce talent de décorateur mais ne peux m’empêcher d’éprouver une pointe d’incompréhension devant la démarche de faire créer le décor de son lieu de vie par quelqu’un d’autre !
Mon intérieur -expression évocatrice en soit- est quelque chose de l’ordre de l’intime et le laisser organiser, arranger par d’autres mains que les miennes me semble comme une forme d’abandon de soi assez étrange.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s