Le dit de l’image #184

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot.
Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.

Nam, 2012 © Tom Hoops

Nam, 2012 © Tom Hoops

 

« Légère, tu bouges et légers, le sable et la mer bougent.
Nous admirons l’ordre des choses, l’ordre des pierres, l’ordre des clartés, l’ordre des heures. Mais cette ombre qui disparaît et cet élément douloureux, qui disparaît.
Le soir, la noblesse fait partie de ce ciel. Ici tout se blottit dans un ciel qui s’éteint.
Le soir. La mer n’a plus de lumières et,comme aux temps anciens, tu pourrais dormir dans la mer. »

Paul Éluard (1895-1952), Baigneuse du clair au sombre, Les nécessités de la vie, 1921

 

 

 



Lien vers le site du photographe Tom Hoops

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s