Le dit de l’image #342

Le dit de l’image : un jour, une œuvre, un mot.
Comme une éphéméride du sensible,
une image quotidienne assortie d’un mot, d’une phrase…ou pas.

Human Body, 1924, Kōshirō Onchi (1891-1955), encre sur papier, 23,8 x 31 cm, Tokyo, The National Museum of Modern Art

« tant de cendres qui volent dans la tête
on a beau chercher ce qui fut brûlé
peut-être une langue d’avant le temps
peut-être le mode d’emploi du corps
ou les copeaux d’une pensée passée
on souffle en l’air pour appeler le vent
cela fait de faux cris lancés au loin
des gloussements d’organes fatigués
puis le dedans et le dehors se mêlent
ce qui fut face et dos cesse de l’être
et l’unité l’emporte en son instant »

Bernard Noël (né en 1930), Ombres et rumeurs

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s